QUE PUIS-JE FAIRE SI JE N'AI PLUS DE RESSENTIS INTUITIFS ?

Crédit photo Marcela Bolivar @tropicalgloom

Ou, en d'autres termes: 
Qui suis-je ?
Où vais-je ?
Je n'ai plus de GPS 😭

Voui, voui, ça arrive. Et c'est une question qui, à mon sens, se pose ou se posera à toute personne versée dans le domaine de la spiritualité et/ou de l'ésotérisme. Et question à laquelle je souhaiterais tenter d'apporter une réponse afin de dédramatiser la chose (car oui, ce n'est pas aussi graaaaaveuh 😉).

Même si, voyez-vous, il y a environ 3 mois, je faisais moins la maline. Un curieux phénomène a eu tendance à se produire. En effet, dès que j'effectuais un tirage, une espèce de brume mental anesthésiante enveloppait tant mon corps que mon cerveau. Imaginez: je suis là, à observer attentivement mon As de Coupe en tachant de rester la plus attentive à lui mais... 

Nada.

Rien.

Le néant angoissant du vide intersidéral. 

Mon corps demeure silencieux. Mon cerveau, qui sue à grosses gouttes, se trouve confronté au syndrome non pas de la page blanche, mais du "tirage blanc". Et j'essayais de forcer mais je sentais bien que chaque tentative d'interprétation n'était pas validée par mes ressentis (qui ont décidé d'aller faire leurs petites vies tranquilles je ne sais où). 

Alors oui, j'avais déjà rédigé un article sur ce sujet ("Mon Tirage ne me parle pas... Que faire ?") mais dans cet article, je me focalisais plus sur le tirage en lui-même. Alors qu'aujourd'hui, mon propos portera plus sur vous. Car, je ne le rappellerai jamais assez : c'est vous qui lisez et utilisez les cartes qui ne sont qu'un support. Et il y a une différence entre être un support et être une béquille: le support vous sert tandis que la béquille vous soutient. Ce n'est pas la même énergie. Quand vous faites un tirage, je vous conseille de vous focaliser toujours en premier sur vous, votre corps et votre esprit, et seulement ensuite sur les cartes (et pas l'inverse en vous jetant direct dessus).

 Mais, je m'égare, revenons à nos moutons.

Tout d'abord, il faut savoir que les ressentis intuitifs, c'est un peu comme la vie en elle-même, ils suivent des cycles constitués de hauts et de bas. Ce n'est, malheureusement, pas linéaire. Un coup, vous avez l'impression d'avoir fait quatre pas que le mois suivant vous sentez avoir régressé de deux. C'est très frustrant, je vous l'accorde. Mais cela rappelle, souvent à notre égo (principalement 😊), que l'intuition est mystérieuse, libre et sauvage. Lorsque l'on tente de la contrôler, en la travaillant notamment, le risque est de basculer dans la mentalisation excessive et là, l'intuition se barre avec les ressentis faire sa p'tite vie (et on ne sait pas toujours pas où). 

Même en ayant cette information en tête, je ne vous cache pas que j'ai persisté quelques temps pour tenter de retrouver mon wi-fi cosmique. Mais ça commençait à me désespérer parce que j'avais la sensation de me retrouver, dans tous les autres domaines de ma vie, en "mode avion". Au bout d'un moment, j'ai lâché la résistance à cet état de fait. Je me disais que, là-haut, ils savaient ce qu'ils faisaient et que ce serait moins douloureux pour moi d'arrêter de buter sur une porte fermée et de m'y fracasser le nez à chaque fois (vous voyez l'image de la guêpe qui se fracasse masochistement le bulbe sur sa vitre pour ressortir ? C'est quand même con c'te bestiol. Et je ne dis pas ça parce que j'en ai une trouille puissance au carré 😱. Eh ben parfois, on est comme ça. On veut forcer le passage (la guêpe, elle croit qu'elle va passer au travers de la vitre 🙄'te jure. Et nous savons tous qu'elle ne passe jamais au travers de la vitre. Il lui faudrait se poser, réfléchir, et reculer pour voir la vue d'ensemble pour retrouver la sortie... Et là, tandis que j'écris ces mots, je réalise que nos guides là-haut doivent exactement penser ça de nous, pauvres guêpes que nous sommes)). 

Alors que faire concrètement ?

S'INTERROGER SUR LE POURQUOI

Votre rythme de vie est-il trop intense, entrainant ainsi un mauvais état de vos corps énergétiques ? 
Côtoyez-vous une ou plusieurs personnes qui seraient susceptibles de vous "pomper" votre énergie ?
A l'inverse, peut-être vous protégez-vous énergétiquement à l'excès ? (jetez un coup d'œil à vos pierres, surtout si vous possédez une obsidienne. Moi, perso, je préfère la labradorite qui a la particularité de faire circuler les énergies dans l'aura. Elle est ainsi toujours en mouvement et "recycle" les énergies).
Peut-être aussi qu'après une belle évolution spirituelle, vous avez pris peur et êtes dans le rejet inconscient de vos capacités ? Cela arrive plus souvent qu'on ne le pense.

COUPER

Oui. c'est contre-productif puisque c'est l'inverse de ce que l'on cherche. Mais, il y a un moment où vous devez comprendre ce "qu'on" cherche à vous dire. Dans mon cas, très très (très) souvent, l'invisible ne fait pas la grève et ne me boude pas du tout. C'est plutôt que la vie étant ce qu'elle est, mon énergie se trouve dirigée vers mon travail, ma vie de famille, voire ma santé... En bref, il y a trop de choses dans ma tête et, à moins de tirer la chasse d'eau mentale, il n'y a plus de place, de temps ou de disponibilité pour me mettre en mode réceptif. Cela arrive. C'est la vie. On déculpabilise surtout et on le prends, avec humilité, comme un signal invitant à plus prendre soin de soi.

REVENIR A SOI

A quel moment sentez-vous que la balance penche trop vers le quotidien ? C'est un phénomène insidieux et subtil qui survient graduellement. On ne s'en rends pas vraiment compte, jusqu'à y être confronté. C'est comme la grenouille plongée dans l'eau qui ne se rends pas compte que le thermostat augmente sensiblement et régulièrement, jusqu'à ce qu'il ne soit trop tard (pour elle, hein, nous on va essayer de ne pas se cramer la croupe 😄)

Car en fait, à chaque fois que vous perdez la connexion avec votre tarot, votre oracle, la nature, les gens autour de vous, que vous avez la sensation que la vie défile trop vite, c'est que vous avez perdu la connexion avec vous-même (pour diverses raisons). La température est trop montée et le fragile équilibre a été rompu.

Pour ma part, c'est ainsi que j'ai donc arrêté de persister à me casser le nez cet été et que je suis complétement revenue au moment présent. Il y a un temps pour tout et tout est équilibre dans la vie. Ce genre d'épisode me le rappelle toujours et me renvoie humblement à ma condition d'humaine qui s'est aussi incarnée pour jouir de la vie. En effet, nous ne sommes pas configurés (sauf rare exception), pour percevoir tout et tout le temps. Il est important de sortir, voir ses amis, rire, randonner (si vous aimez), faire du sport, lire un bon roman dépaysant, jouer aux jeux vidéo, se gaver de Netflix... bref, de s'accorder du temps pour que la température de la grenouille redescende. Pour s'ancrer, s'équilibrer et se réharmoniser. Lorsque les ressentis reviendront, vous saurez que vous aurez bien fait le plein 😉 

Ah ! une dernière chose....☝

ACCEPTER QUE CELA FASSE POSSIBLEMENT PARTIE DU PLAN

Dernier point, et pas des moindres, il se peut aussi que votre sensibilité soit sur le point d'évoluer et que cette période de transition soit nécessaire. Tel le papillon qui va éclore: gardez confiance ! Vous n'êtes jamais seuls et votre dream team, là-haut, sait ce qu'elle fait. Si votre sensibilité vous pousse dans une autre direction et qu'elle vous appelle, ce n'est jamais pour rien 😉.
****

En conclusion, je voudrais vous rassurer sur un point très important: 

On ne perds jamais son intuition

Nous sommes tous nés avec cette capacité. Elle fait et fera toujours partie de nous jusqu'à notre dernier souffle. Il arrive simplement que nous soyons moins réceptifs au gré des cycles de la vie et c'est un phénomène normal qu'il convient de relativiser. 

Lâchez prise et prenez des vacances et quelque chose me dit que vous, votre intuition et vos ressentis, reviendrez tout bronzés en ayant fait votre p'tite vie, on ne sait où 😉

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

COMMENT RETENIR FACILEMENT LA SIGNIFICATION DES 78 CARTES ?

COMMENT CRÉER UN JOURNAL DE VOS TIRAGES DE TAROT ?

[REVUE TAROT] TAROT HISTOIRES DE SORCIERES DE DEBORAH BLAKE